Pas d’images? quel dommage…

Alors oui, une bonne fois pour toutes : pour un blog d’asso qui fait dans l’image, c’est sûr ! notre blog est plutôt pauvre en images, mais chaque chose en son temps…

Nous avons plusieurs films en montage –Scènes de Familha, restitution du Festival de la Récup’ 2009, film de présentation…- et plusieurs projets en cours – dont un film animé (sur l’alimentation) avec le centre de loisir de Mareuil et le Tri-Cycle Enchanté de Bourdeille, le PAC départemental « Image dans tous ses états », l’encadrement et la formation d’une jeune d’ici –salut à toi Julia-, un petit atelier avec le centre de loisirs de Tocane, un tournage avec les lycéens de BdeB plus le montage, TRACE(s), les interventions en milieu scolaire (Périgueux et Trélissac), les cours habituels deux fois par semaine et quelques traductions…

Nous ne sommes pas assez nombreux pour mener à bien nos actions et nourrir ce blog en même temps. Avis aux bénévoles…

Aussi pour nous aider dans nos projets (que vous pouvez trouver sur le site) ou nous en proposer, n’hésitez pas à nous contacter…

Banque sonore

« …favoriser la rencontre et l’échange des connaissances, explorer les expression et les langages… »

Nous souhaitons nous associer à différents musiciens locaux afin de créer avec eux une banque sonore originale qui puisse répondre aux besoins d’illustration sonore de nos activités.

Ce projet est une collaboration étroite avec des musiciens de styles variés qui pourront proposer des compositions de leur choix (compositions originales, adaptation de registres, création de « jingle », musiques traditionnelles, moments sonores et expérimentations musicales ou ambiances cinématographiques) et les enregistrer en studio. L’association ARTicle19 pourra alors puiser dans une banque sonore originale et de qualité et promouvoir ces artistes lors des projections publiques.

C’est aussi une occasion de partager nos connaissances en audio-visuel avec des artistes et de valoriser leur travail en l’insérant dans nos projets de films.
Cette action est aussi un instrument pédagogique important pour notre association qui vise à sensibiliser le public à l’ utilisation des images : montrer l’interaction des images et des sons (comment une image est influencée par une musique, comment créer une ambiance sonore et donner une nouvelle dimension aux images en mouvement).

Ce projet est à long terme. D’une année à l’autre, nous souhaitons renouveler l’expérience afin de mettre en avant des artistes différents et enrichir la proposition et la production artistique de l’association et des artistes concernés.

Afin de mieux valoriser le travail des musiciens il semble essentiel de pouvoir les rémunérer et de produire des enregistrements de qualité studio.

Les artistes seront invités à partager avec nous la création vidéo, du tournage au montage.

Nous voulons mettre en place une action gratifiante pour tous les acteurs, et par la suite créer un événement autour d’une projection de films (soirée de projection avec création sonore en directe, création spontanée de bruitages de film, création d’un atelier sonorisation au sein de l’association dans les années à venir en partenariat avec d’autres associations).
Ce projet vous intéresse? N’hésitez pas à nous contacter: article19@no-log.org

Film en construction

Film de 13mn, réalisation Laura Leeson, écriture et mise en scène Laura Leeson et Dominique Mischieri

Genèse du projet :

À partir de prospections archéologiques en rapport avec « l’oppidum de La Gonterie », qui mettent en évidence l’aménagement d’un territoire à l’age du fer, au-delà des limites fixées par les précédentes recherches, D.Mischieri a rencontré des personnes qui ont proposé une interprétation de ces vestiges encore bien visibles.
L’échange avec les autochtones à donné envie à D.Mischieri d’attirer l’attention sur les connaissances réelles du patrimoine local. Ces gens connaissent cet environnement architectural, mais se contentent d’explications sommaires – ou qui répondent à une logique contemporaine (parcellaires, travaux liés aux paysans…).
La question de la perte de liens avec l’histoire et sa transmission se pose.
Comment une culture en remplace une autre au fil du temps ?

Lieux : Paussac, St Vivien, St Julien de Bourdeille, Boulouneix…

Laura Leeson (réalisatrice) et Dominique Mischieri proposent d’illustrer les propos tenus et d’en montrer les limites, de les confronter à une lecture historique (en référence aux recherches déjà effectuées sur le secteur) et ainsi élargir les connaissances du patrimoine locale qui reste méconnu.

Ce projet de film permet non seulement d’avoir une approche « ludique » du patrimoine puisque les scénettes seront en décalage avec la réalité, mais propose aussi une réflexion sur les connaissances réelles de notre histoire.

Plusieurs lignes de travail :
– La toponymie
– La « langue des ancêtres »
– L’origine des structures
– L’utilité des architectures : leur rôle et contexte historique (voie de communication dans les vallées)
– Les croyances populaires, les proverbes et légendes (littérature orale)
– Lecture du paysage
– Rapport avec le parcellaire des communes (comment ces murs ont défini le paysage et inversement)

Le court-métrage (entre 13 et 9mn, diffusion TV à envisager avec France3 Périgord) s’appuie sur des éléments historiques et se découpe autour des 5 vallées concernées (voir lignes de travail).

Le tournage se déroule en plusieurs temps :
– Entretiens,
– Écriture des scènes à partir du matériau sonore,
– Tournage en extérieur,
– Développement des théories fondées sur les prospections menées depuis dix ans par D.Mischieri